6/7 Les nuits d’été à Barcelone

Quand il vient à des nuits d’été, il est clair que Barcelone a la meilleure gamme d’activités et d’événements qui animent les dernières heures de la journée. Omm Hôtel 5 étoiles Barcelone présente trois grands programmes de concerts dans des lieux les plus emblématiques de la ville. Êtes-vous prêt à mixer modernisme pur avec la musique la plus rafraîchissante? Ne les manquez pas.

3/7 Notre jardin potager!

Depuis six annees nous avons un petit jardin potager a l’hotel Omm dans notre jardin interieur. C’était en 2009 quand notre chef du restaurant Roca Moo a pris l’initiative d’utiliser un petit morceau de terre dans notre jardin pour semer des plantes aromatiques. Les plantes etant tres bien grandis il s’est decidé aussi avec des fruits et des legumes.

1/7 Sala Montjuïc 2015

Du 3 Juillet au 7th Août Sala Montjuïc devient un cinéma en plein air situé dans les douves du château de Santa Eulalia Montjuïc qui comblera les nuits d’été avec musique live, des projections de courts métrages et de films d’apprécier sous les étoiles. Omm Hôtel & Spa Barcelone présente 16 nuits de films et la musique dans un environnement et un cadre sans rival.

29/6 080 Barcelona Fashion

La semaine de la mode revient a Barcelone! La 16eme edition aura lieu du 29 juin au 3 juillet dans le stade olympique sur  la montagne de Montjuic.

26/6 Le festival Peralada

Le festival a lieu à Peralada, un petit 150 km de la ville de Barcelone. Le Château de Peralada, où le festival a lieu, date de la fin du Moyen Age et aujourd’hui complexe abrite le Casino de Peralada, le Musée du Verre, le Musée du Vin, la grande bibliothèque, caves et l’église et le cloître de Carmen.

24/6 Jose Guerrero. La présence de noir 1950-1966

Omm Spa Barcelona présente José Guerrero, le peintre né à Grenade en 1914 et qui a vécu une partie de sa vie à Barcelone jusqu’à sa mort en 1991. Il a connu un «âge d’Amérique» qui a marqué son parcours d’artiste et personnel et il est maintenant sur l’affichage à l’exposition « la présence de noir (1950-1966) ». Cette exposition nous permet de contempler ses premières incursions dans l’abstraction, ses fresques expérimentales « portables » du début des années 50, son incursion dans l’expressionnisme abstrait et, enfin, ses retrouvailles avec la mémoire espagnol.